www.promo-invest-guyaneurop.com

Développer la Coopération Régionale et Internationale

GUYANE

Point historique :

La Côte de Guyane fut reconnue par Christophe Colomb en 1498. Malgré le partage du Nouveau Monde organisé en 1494 par le traité de Tordesillas entre le Portugal et l’Espagne. Les nations européennes sont à l’origine de nombreuses tentatives de colonisation en Guyane dès le XVIème siècle Dès 1503 commencent les premières implantations françaises dans la Zone de Cayenne. C‘est déjà l’Europe : la France, le Portugal, l’Espagne, l’Angleterre, les Pays Bas s’intéressaient à la Guyane.

Identité culturelle de la Guyane et sa société

On peut dire que la Guyane est une juxta position de cultures; les Créoles Guyanais, les Haïtiens, les Brésiliens, les Métropolitains, les Surinamiens, les Créoles des Antilles Françaises, les Noirs Marrons, les Amérindiens, les Créoles des Antilles Anglophones, les Chinois, les Libanais, les Syriens.

L’histoire de la société guyanaise moderne se confond pour une large part avec la formation de la société créole, qui commence à se dessiner au sein du système esclavagiste, puis prend progressivement forme à la suite de l’émancipation de 1848, et à travers l’arrivée de première vague d’immigration. Comme aux Antilles, le processus de créolisation a généré du lien social en Guyane par sa capacité d’intégration culturelle de ces nouveaux arrivants venus en un siècle s’ajouter, au gré des évènements économiques, au noyau de la population issu de l’émancipation. Si les immigrants pouvaient d’emblés susciter des réactions de rejet et de crainte, après quelques années ils finissaient par s’intégrer ou par cohabiter (selon Historien Serge MAM-LAM-FOUK).

La société guyanais évolue très rapidement sur le plan démographique et l’Etat Français doit trouver des solutions pour rattraper le retard de développement que subi la Guyane par rapport aux autres Départements d’Outre-Mer. Il doit y avoir une reconnaissance dans ses profondeurs, à la source de la région Guyane. Les relations en Outre-Mer particulièrement la Guyane et la France hexagonale doivent être réinventées.

La Guyane fonctionne à deux vitesses, le spatial à Kourou puissance technologique européenne et le reste du territoire qui mérite un développement plus soutenu avec l’appui de l’Etat Français en relations avec les instances guyanaises et locales. La décentralisation en 1982 et 1983 n’a pas tenu toutes ses promesses surtout en matière financière au niveau des collectivités territoriales.

Pourquoi le Concept de « Pays-Région »

Par rapport à la Martinique et la Guadeloupe elle est l’oublié de l’Etat mais pourtant elle existe avec ses 87 000 km2. C’est 3 fois la superficie de la Belgique et une fois celle du Portugal avec une population d’environ 500 000 habitants si tous les paramètres sont pris en ligne de compte. C’est le seul territoire continental de l’Union Européenne en Amérique du Sud. Elle se situe à 8000 km de la France hexagonale.

Elle a des atouts considérables, la Guyane est au cœur de l’avancée spatiale française et européenne avec Arianespace dont on parle lors des tirs à Kourou. Elle dispose d’une faune et d’une flore luxuriante, (l’une des plus riches du monde). La Multi nationale Shell a trouvé du pétrole au large des côtes guyanaises, il y a la bauxite, la Société Golden star a effectué des études géologiques sur le diamant en Guyane. Cette région de France a une position géostratégique pour la France et l’Europe en Amérique du sud, de plus elle regorge d’or. Cependant comme l’avait déclaré l’Europe, elle est dans l’objectif N° 1 région ultra périphérique en retard de développement. La Guyane a été une colonie durant 350 ans, elle devient un département, une région de France en 1946. Ce territoire a une géographie, un climat, et un environnement naturel spécifique.

Un plan marshal pour la Guyane avec la France et l’Europe

C’est un combat d’idée entre les Guyanais, les partis politiques en Guyane en relation avec l’Outre-Mer et la France hexagonale. Car il s’agit de s’asseoir autour d’une table avec tous les partis politiques et les représentants de la société civile guyanaise pour créer un projet global commun.

De nombreux projets doivent être pris en ligne de compte :

  • Education Nationale
  • Formation professionnelle
  • Santé
  • Energie
  • Transport, le train de Saint Georges à Saint Laurent A/R
  • Les NTIC
  • Les grands travaux, les routes, le désenclavement
  • Construction immobilière
  • Société de loisirs pour les jeunes
  • Capital Foncier
  • Richesse productive
  • Création de richesses…

Une véritable problématique à résoudre en Guyane

Officieusement il y a 500 000 habitants en Guyane. L’ENSEE doit revoir ses paramètres en Guyane, c’est-à-dire le mode de calcul. En 1992 on parlait de 220.000 habitants en Guyane. Je travaillais au Conseil Général de la Guyane à cette période entre 1992 et 2000. De plus la population guyanaise vit sur le littoral sur précisément 10% du territoire. Le Guyanais doit conquérir tout son territoire pour que les choses soient cohérentes. Malgré tout selon l’ENSEE le taux de croissance démographique en Guyane est de 3,5 % soit 6 fois celui de la Métropole qui est à 0,6 %. Ce territoire est occupé à 90 % par une immense forêt équatoriale, (environ 8 millions d’hectares, la Guyane est un trésor qu’il faut protéger).

La densité de la Guyane :

Si on se réfère aux chiffres de l’ENSEE la densité de la Guyane serait autour de 2,75 hab/km2 donc très faible. Cela ne reflète pas la réalité du terrain 10% du territoire est occupé sur 87.000 km2 donc 8.700 km2. Je suis convaincu que la Guyane a atteint le demi-million d’habitants. On serait approximativement 57,5 hab/km2 pour la véritable densité de la Guyane.